1234
Les Acrobates
Les acrobates sont appelés oued sida hmad ou moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.

 
plus
moins
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le moquademe du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobat. Par la suite un contrat est signé et le moquademe est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à und pyramide humaine.
1234
Les Acrobates
Les acrobates sont appelés oued sida hmad ou moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.

 
plus
moins
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le moquademe du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobat. Par la suite un contrat est signé et le moquademe est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à und pyramide humaine.
0000
0
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
La Halqa des acrobats
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Les acrobates
Les acrobates sont appelés Oulad Sida Hmad ou Moussa et ils appartiennent à la confrérie du saint sidi hmad ou moussa, dont le marabout se situe à côté d´agadir. On dit qu´ils reçoivent la Baraka de lui afin de ne pas se blesser pendant leurs jeux acrobatiques. Chaque année en août, ils partent au moussem pour renouvler leurs demandes de Baraka.
 
Le groupe d´acrobates voyage à travers les villages du Maroc. Habituellement ce sont les mères qui contactent le Moqadem du groupe pour lui demander de prendre leurs fils sous son fétiche et de l´entraîner à devenir un acrobate. Par la suite un contrat est signé et le Moqadem est obligé de s´occuper de l´enfant. Les acrobates marocains sont connus par leur talent et ils sont souvent recrutés par les cirques internationaux. Accompagnées par le rythme du bendir, leur démonstrations montrent de sauts périlleux jusqu' à une pyramide humaine.
Please register or login to rate object.
Fermer

Envie de signaler une infraction?

Une évaluation positive a été enregistrée!
Close
Vous avez déjà évalué cet objet!
Close