1234
Les porteurs d'eau
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
1234
Les porteurs d'eau
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
0000
0
Ali Lechhab
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
Sac tradionel d´un porteur d´eau sur la place Jemaa El Fna
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
Abdelhadi Belhajja
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
Abderrahim Iraoui
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
Abderrahim Iraoui
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
No. 95
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
No. 23
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
Mhamed Masak
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
Omar Assoukti
Les porteurs d’eau de la Jemaa El Fna étaient autrefois essentiels à la vie quotidienne de la place car ils apportaient aux visiteurs et aux hlaiqi leur ration quotidienne de liquide. On les trouve aujourd’hui encore sur la « Place des Pendus ».
plus
moins
Avec leurs vêtements d’un rouge flamboyant et leurs chapeaux colorés recouverts de franges, ils sont avant tout une attraction touristique. Ils portent l’eau dans un sac en cuir sur leur dos, et les récipients de cuivre et de zinc accrochés à leurs vêtements servent à boire. À l’aide d’une cloche ils attirent l’attention sur eux.
Depuis que le commerce des bouteilles en plastiques est arrivé à Marrakech, il devient de plus en plus difficile de trouver des acheteurs pour les porteurs d’eau, mais ils survivent en tant qu’aimants à touristes. Pour quelques dirhams on peut leur acheter de l’eau ou poser avec eux pour une photo.
Please register or login to rate object.
Fermer

Envie de signaler une infraction?

Une évaluation positive a été enregistrée!
Close
Vous avez déjà évalué cet objet!
Close